Hypno-coaching La Rochelle

Libérez votre potentiel avec l'Hypno-Coaching

Questions d’hypnose

Qu’est ce que l’hypnose?

Pour bien comprendre ce qu’est l’hypnose, il faut d’abord comprendre que dans le langage courant le mot « Hypnose » regroupe en fait deux aspects :

  1. L’Etat : C’est l’état de conscience particulier qui va permettre d’activer le changement ou d’effectuer le travail pour lequel vous êtes venu.
  2. La technique : C’est l’outil grâce auquel vous allez pouvoir rentrer dans l’état d’hypnose adapté à votre objectif.

D’ailleurs, il n’y a pas « un » état d’hypnose, mais une multitude d’états hypnotiques. C’est pourquoi, chacun vit son expérience hypnotique à sa façon. En séance d’hypnose, le praticien vous aide donc par la technique, à trouver et à atteindre l’état hypnotique le plus approprié à la réalisation de votre objectif.

Nous passons tout au long de la journée par des états de consciences différents : lorsque nous sommes focalisés sur une tâche, absorbés par une musique, un film, en contemplant un paysage, en phase d’écoute et d’apprentissage, ou en crise de fou rire… Tous ces moments activent différentes zones de notre cerveau qui ont pour objectif d’optimiser l’écoute, le ressenti, l’apprentissage, la mémoire, l’imagination, etc…et ce en fonction du besoin lié à cet instant. C’est un mécanisme naturel dont tout le monde fait naturellement et régulièrement l’expérience.

Mais certaines fois, ces mécanismes inconscients ne se mettent pas en route comme nous le souhaiterions consciemment (essayez consciemment de ne pas rougir lorsque l’on vous le fait remarquer ). le conscient n’a que peu d’influence à ce moment, finalement.

Alors en séance, l’objectif est de pouvoir recréer un état de conscience particulier, des conditions mentales favorables au changement ou à l’apprentissage souhaité.

Comment ça marche ?

La technique de l’hypnose n’a rien de magique et les neurosciences commencent juste à s’intéresser aux mécanismes qui se mettent en place lors d’un travail sous hypnose. Il est cependant facile de comprendre que dans la vie, tout est suggestion, et chaque suggestion est un moyen formidable pour le cerveau d’en tirer une leçon. S’il pleut, il y a de grandes chances pour que vous ressentiez l’envie de prendre un parapluie (tout en restant conscient de ce que vous faites et en gardant le choix de ne pas le faire). Si quelqu’un vous dit bonjour avec le sourire, il y a de grandes chances pour que vous ayez envie de répondre sur le même ton.

Donc nous réagissons tous, et constamment, en fonction des suggestions que nous percevons par nos canaux sensoriels (la vue, l’ouïe, le toucher, etc..). Notre façon d’y réagir dépend, de notre état émotionnel du moment, de nos ressentis, nos besoins, et en fonction de ce que l’on pense être bon ou non pour nous. Pour reprendre les exemples précédents, dans certaines conditions, la pluie pourrait très bien vous donner envie de chanter, danser ou vous amuser. A contrario, dans un état émotionnel plutôt triste ou énervé, avec un fort besoin de compréhension, le « bonjour » enjoué et souriant, pourrait très bien vous apparaître comme fortement agaçant, et vous pourriez presque le prendre comme une moquerie, non?

Alors en hypnose, il se passe la même chose : Le praticien vous aide à trouver un état approprié pour que vous puissiez avancer et réagir avec une nouvelle compréhension des choses et des événements. Vous serez alors libre à nouveau d’explorer de nouvelles façons d’agir, de prendre de nouvelles décisions. C’est pourquoi vous gardez, tout au long de la séance, votre contrôle et votre libre arbitre. En séance d’hypnose, vous reprenez en fait le pouvoir sur vos réactions.

Suis-je hypnotisable ?

Bien sûr, tout le monde peut faire l’expérience de l’hypnose, puisque encore une fois ce sont des modes de fonctionnement naturels. Mais certains trouvent le chemin plus facilement, et pour d’autres cela nécessite un apprentissage plus poussé pour se familiariser petit à petit avec les différents états et phénomènes hypnotiques.

Tout le monde n’a pas la même capacité à lâcher prise, à se « vider » la tête. Certaines personnes ont plus de facilité à ressentir les émotions, à les exprimer. D’autres parviennent mieux à se focaliser ou à se concentrer sur une tâche. Cependant, tout cela s’apprend, c’est la partie « technique » du premier paragraphe. Et si vous alliez motivation et détermination, alors rien ne peut vous empêcher de vivre un moment d’hypnose bénéfique à l’atteinte de vos objectifs.

En cabinet, nous prendrons tout le temps nécessaire afin que vous puissiez vivre votre expérience hypnotique, atteindre l’état désiré et faire le travail que vous souhaitez faire.

Et l’inconscient dans tout ça ?

C’est vrai, on parle souvent de l’inconscient en hypnose, mais qui est-il vraiment? Et bien, je vous propose une définition assez simple : Nous considérerons que l’inconscient représente de facto tout ce qui n’est pas conscient! facile, non?

Comme vous pouvez vous en douter, le cerveau traite des millions et des millions d’informations chaque seconde. Et vous n’avez pas besoin d’être conscient de tout cela, et heureusement d’ailleurs, vous imaginez? devoir penser à chaque muscle quand vous faites un pas. A chaque battement de cœur, à la respiration, au bruit de la route, le taux d’humidité, la température, la couleur de toutes les voitures, des maisons…quel calvaire!

Heureusement, toutes ces informations sont bien traitées en temps réel, mais en tâches de fond, gérées gentiment par votre inconscient, votre pilote automatique. Et celui-ci analyse le tout et ne fera remonter au conscient que les informations qui lui semblent utiles et pertinentes. Excepter en cas de danger et de situation d’urgence, où l’inconscient lui même prendra le contrôle de votre corps (par réflexes) et vous autorisera à analyser cela consciemment que plus tard. Plutôt sympa, non?

L’inconscient est donc votre automate intérieur, votre pilote automatique qui gère les stimuli extérieurs et y répond de la meilleure façon possible, pour votre sécurité et votre bien être. C’est un peu votre ange gardien, un ami bienveillant qui vous accompagne partout et tout le temps.

Et comment fait-il tout ça?

En fonction de vos expériences passées, de ce que vous avez vécu, vu, entendu, ou ressenti dans telle ou telle situation. C’est le résultat d’un long apprentissage. Une des fonctions les plus importantes du cerveau est d’automatiser un maximum de réactions, de comportements afin de vous libérer l’esprit et laisser place à de nouveaux apprentissages.

Pour bien comprendre, reprenons la métaphore d’un apprentissage assez répandu : l’apprentissage du vélo.

Souvenez-vous, lorsque vous appreniez à faire du vélo, votre attention était complètement focalisée sur tout ce qu’il fallait faire : garder l’équilibre, tenir le guidon, regarder devant, contracter les muscles appropriés, et dans le bon ordre, etc…puis, petit à petit, les choses  se sont automatisées, l’équilibre commençait à se faire, plus facilement, jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de vous concentrer dessus. Vos jambes se mettaient à pédaler au bon rythme, vous commenciez à vous pencher un peu plus dans les virages. Jusqu’au jour où vous prenez votre vélo sans y penser, tout simplement pour aller d’un point A à un point B. Vous avez en fait confié votre tâche « faire du vélo » à votre inconscient, votre pilote automatique. Votre conscient peut alors se focaliser librement sur votre liste de course, la prochaine blague que vous allez raconter, le dernier film que vous avez vu, ou tout autre événement complètement dissocié de la tâche « faire du vélo ». C’est ce qui se passe pour chaque apprentissage, chaque compétence que l’on développe.

On décrit l’apprentissage comme ayant 4 phases:

  1. Au départ, nous sommes inconsciemment incompétent
  2. Ensuite avec les tests, on devient consciemment incompétent
  3. avec le travail, on devient consciemment compétent
  4. Et quand le tout s’automatise, on devient même compétant inconsciemment.

Cependant, il se peut parfois qu’il y ai eu quelques maladresses dans l’encodage des apprentissages. Il arrive également que certains apprentissages ne soient plus forcément en adéquation avec ce que vous êtes, ou ce que vous souhaitez être aujourd’hui. C’est ce qui se passe lorsque l’on se rend compte de certain comportement gênant, (phobie, compulsion, addictions, ou autres symptômes…). Votre inconscient a alors enregistré une de vos réactions à un instant donnée et l’a automatisée.

L’hypnose permet alors de vous reconnecter à votre inconscient afin de le reprogrammer. L’hypnose permet de retrouver cet état propice à l’encodage des apprentissages. Vous pouvez donc choisir d’encoder d’autres réactions possible, d’autres comportements, plus adaptées à votre manière de vivre actuelle et plus en accord avec ce que vous souhaitez être.